Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vol d’informations

    Equifax: seuls les Canadiens ayant des comptes américains seraient concernés

    Equifax a révélé jeudi dernier qu'une faille dans son système de sécurité avait compromis les informations personnelles de 143 millions d’Américains.
    Photo: Mike Stewart La Presse canadienne / Associated Press Equifax a révélé jeudi dernier qu'une faille dans son système de sécurité avait compromis les informations personnelles de 143 millions d’Américains.

    Toronto — Les employés du service à la clientèle d’Equifax Canada répondent que seuls les Canadiens qui ont fait des affaires aux États-Unis ont possiblement été touchés par l’important piratage annoncé la semaine dernière.

     

    Des journalistes de La Presse canadienne ont appelé plusieurs fois le service à la clientèle de l’agence d’évaluation de crédit à titre de consommateurs et se sont fait répondre que les consommateurs dont le dossier de crédit n’a pas été consulté à l’extérieur du Canada ne devraient pas avoir été touchés par la brèche de sécurité.

     

    La direction d’Equifax Canada n’avait pas répondu aux demandes de La Presse canadienne au moment d’écrire ces lignes.

     

    Equifax a révélé jeudi dernier que la faille dans son système de sécurité avait été découverte au cours de l’été et qu’elle avait compromis les informations personnelles de 143 millions d’Américains, ainsi que d’un nombre indéterminé de Canadiens et de Britanniques.

     

    Les dossiers de crédit canadiens et américains doivent être tenus séparément en raison des différences entre les lois des États-Unis et du Canada, selon le site d’Equifax Canada.

     

    Cependant, les entreprises américaines peuvent consulter les dossiers de Canadiens stockés au Canada avec l’autorisation des consommateurs, selon Mike Morley, expert en gestion du risque dans le domaine du crédit.

     

    Action collective

     

    Par ailleurs, une demande d’action collective a été déposée à la Cour supérieure de l’Ontario, mardi, réclamant 550 millions $ en dommages pour les Canadiens dont les informations personnelles stockées par Equifax ont été dérobées par des pirates informatiques.

     

    La demande d’action collective vise également à obtenir un ordre de la cour pour obliger Equifax à aviser les Canadiens touchés.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.