Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    ThéâtreFlux RSS de la section Théâtre

      Le spectacle «Le garçon à la valise», de Mike Kenny, retrace le parcours de deux enfants migrants. Impossible pour le festival de faire abstraction des nouvelles réalités.
      Jeunes publics

      Les enfants, de tout temps

      25 mars 2017 | Michel Bélair | Théâtre
      Même ici, il est difficile de passer outre à la crise des migrants et des demandeurs d’asile ou d’oublier l’élection présidentielle qui s’annonce. Dans les conversations, partout, les cafés et les...
      Même ici, il est difficile de passer outre à la crise des migrants et des demandeurs d’asile ou...
      0 réactions | 1 votes
    • Le cessez-le-feu, selon Peter Brook

      25 mars 2017 | Odile Tremblay | Théâtre
      Les grands livres de sagesse sortent des tiroirs en temps de crise, dépoussiérés, consultés en oracles, montés au cirque ou au théâtre. Mieux compris aussi, forcément.   Le public a besoin de...
      Les grands livres de sagesse sortent des tiroirs en temps de crise, dépoussiérés, consultés en...
      2 réactions | 21 votes
      La représentation est une suite de tableaux contrastés, chacun accompagné de son ambiance musicale propre.
      Critique théâtre

      «MDLSX», une construction identitaire

      Comédienne, danseuse et performeuse exceptionnelle, Silvia Calderoni est la perle rare et la pierre brute de la compagnie italienne Motus depuis plus de 10 ans. On oserait parler d’elle comme d’une...
      Comédienne, danseuse et performeuse exceptionnelle, Silvia Calderoni est la perle rare et la pierre...
      0 réactions | 0 votes
      L’humour absurde qui sillonne le texte est bienvenu dans cet univers hostile, sans surprise, et permet de garder le rythme jusqu’à la finale.
      Critique théâtre

      Trouver l’équilibre sur «Le lac aux deux falaises»

      24 mars 2017 | Marie Fradette | Théâtre
      « Tsé quand t’es pas ben… », lance en ouverture de pièce Ti-Gars (Marc-André Robichaud), un adolescent de dix-sept ans, orphelin de père et de mère, qui vit seul avec son grand-père, affectueusement...
      « Tsé quand t’es pas ben… », lance en ouverture de pièce Ti-Gars (Marc-André Robichaud), un...
      0 réactions | 0 votes
      «Battlefield» ne mise pas sur une tension dramatique visant à émouvoir, mais demande surtout une écoute intéressée, curieuse.
      Critique théâtre

      «Battlefield»: la bataille après la bataille

      23 mars 2017 | Chloé Gagné Dion | Théâtre
      Le champ de bataille à l’origine de la pièce devrait théoriquement appartenir aux temps immémoriaux du mythe. Il est cependant difficile de pas confondre ce monde catastrophé avec le nôtre, et...
      Le champ de bataille à l’origine de la pièce devrait théoriquement appartenir aux temps immémoriaux...
      1 réaction | 0 votes
      À la parole fiévreuse d’Arsenault s’ajoute une corporalité dont on aurait envie de dire que le texte l’appelait déjà.
      Critique théâtre

      L’épuisement du langage

      22 mars 2017 | Simon Lambert | Théâtre
      On connaît La vie littéraire comme un texte audacieux publié par l’auteur Mathieu Arsenault en 2014 et qui, avec son travail manifeste de la forme, mais surtout la cohérence de l’ensemble, risque fort...
      On connaît La vie littéraire comme un texte audacieux publié par l’auteur Mathieu Arsenault en 2014...
      1 réaction | 4 votes
      Précises et sensibles, les comédiennes Marie-Pier Labrecque et Marie-Josée Samson adoptent un ton légèrement décalé qui maintient l’émotion à distance.
      Critique théâtre

      Le deux visages d'Esther Greenwood

      22 mars 2017 | Sara Fauteux | Théâtre
      Le destin tragique de Sylvia Plath, qui s’est enlevé la vie alors qu’elle avait à peine 30 ans, a largement contribué à nourrir le mythe autour de son unique roman, The Bell Jar, publié en 1963. Mais...
      Le destin tragique de Sylvia Plath, qui s’est enlevé la vie alors qu’elle avait à peine 30 ans, a...
      0 réactions | 4 votes
      Trois hommes et une infirmière blessée : Kevin McCoy, Sasha Samar, Larissa Corriveau et Paul Ahmarani interprètent les personnages des «Manchots». 
      Critique théâtre

      Trop de pièces pour une seule pièce?

      21 mars 2017 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Les personnages des Manchots, la nouvelle oeuvre d’Olivier Kemeid qui vient de prendre l’affiche au Théâtre de Quat’Sous, sont au départ isolés : trois hommes, trois chambres d’un même hôtel, comme...
      Les personnages des Manchots, la nouvelle oeuvre d’Olivier Kemeid qui vient de prendre l’affiche au...
      0 réactions | 1 votes
      Hormis l’ouverture, la mise en scène est plutôt sobre, s’en tenant essentiellement à mettre en relief les enjeux.
      Critique théâtre

      En finir avec la vie

      Il aura fallu tout près de 25 ans pour que la pièce d’Albert Camus revive sur un grand plateau montréalais. En 1993, au Théâtre Denise-Pelletier, Brigitte Haentjens avait frappé fort avec son...
      Il aura fallu tout près de 25 ans pour que la pièce d’Albert Camus revive sur un grand plateau...
      0 réactions | 1 votes
      Sans sacrifier la drôlerie de cette pièce brillamment écrite, Poissant n’oublie jamais la noirceur fondamentale du portrait.
      Critique théâtre

      La richesse d’une pièce

      21 mars 2017 | Marie Labrecque | Théâtre
      Cette première incursion de Claude Poissant chez Molière fait regretter qu’il ne s’y soit pas attaqué plus tôt. Le metteur en scène insuffle finesse et fraîcheur à sa version de L’avare.   Une pièce...
      Cette première incursion de Claude Poissant chez Molière fait regretter qu’il ne s’y soit pas...
      0 réactions | 4 votes
      Valérie Laroche et Christian Michaud, seuls en scène, livrent la fort juste traduction de David Laurin avec tout le naturel que celle-ci permet.
      Critique théâtre

      Les particules élémentaires

      20 mars 2017 | Simon Lambert | Théâtre
      Avec Constellations, le dramaturge Nick Payne quitte le terrain linéaire du récit chronologique. Et on accepte d’emblée sa proposition : l’histoire, somme toute commune, d’un homme et d’une femme,...
      Avec Constellations, le dramaturge Nick Payne quitte le terrain linéaire du récit chronologique. Et...
      0 réactions | 2 votes
      L’actrice sera accompagnée sur scène par Jérôme Minière, qui chantera des extraits du répertoire Brecht-Kurt Weil.
      Théâtre

      Le second début de Dominique Quesnel

      18 mars 2017 | Marie Labrecque | Théâtre
      N’ayons pas peur des mots : la carrière de Dominique Quesnel connaît un nouveau souffle. La comédienne, qui reçoit enfin toute la lumière qu’elle mérite, s’apprête à enfiler sa quatrième présence sur...
      N’ayons pas peur des mots : la carrière de Dominique Quesnel connaît un nouveau souffle. La...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Le directeur de théâtre britannique Peter Brook posant au théâtre Bouffes du Nord à Paris en 2009

      Peter Brook, toute victoire est une défaite

      18 mars 2017 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Alors qu’à la Tohu, Akram Khan danse pour encore une semaine sa relecture féministe du Mahabharata, voilà que débarque à la Cinquième Salle de la Place des Arts celui qui demeure le grand passeur...
      Alors qu’à la Tohu, Akram Khan danse pour encore une semaine sa relecture féministe du Mahabharata,...
      0 réactions | 6 votes
    • Le djihad pour les nuls

      17 mars 2017 | Christian Rioux | Théâtre
      En 2011, le Québec avait été déchiré par une étrange polémique. Alors que le metteur en scène Wajdi Mouawad parcourait l’Europe avec une adaptation de trois pièces de Sophocle intitulée Des femmes, un...
      En 2011, le Québec avait été déchiré par une étrange polémique. Alors que le metteur en scène Wajdi...
      36 réactions | 81 votes
      Au sein d’une fratrie bâtie de contrastes, et où Robin-Joël Cool (à gauche) campe un personnage tout d’une pièce, Patrick Hivon, lui, offre une sincérité à fleur de peau tout au long de la pièce.
      Critique théâtre

      Pièce en crise identitaire

      14 mars 2017 | Marie Labrecque | Théâtre
      Toute guerre est fratricide, postule Gilles Poulin-Denis dans sa création. Devant cet affrontement entre deux frères, l’un parti depuis 14 ans exercer son métier de correspondant de guerre et l’autre...
      Toute guerre est fratricide, postule Gilles Poulin-Denis dans sa création. Devant cet affrontement...
      0 réactions | 1 votes
      René Richard Cyr, Éric Bruneau, Benoît McGinnis, Macha Limonchik et Benoît Drouin-Germain
      Entrevue

      Caligula et les racines du mal

      11 mars 2017 | Chloé Gagné Dion | Théâtre
      René Richard Cyr ne craint pas de s’approcher des monstres. À la suite de sa mise en scène d’Après, qui plaçait face à face la détresse d’un homme infanticide et celle d’une infirmière attitrée à ses...
      René Richard Cyr ne craint pas de s’approcher des monstres. À la suite de sa mise en scène d’Après,...
      0 réactions | 1 votes
      Le Québec «s’est souvent considéré comme étant en banlieue de l’Histoire», déplore le dramaturge.

      À l’abri devant la fenêtre du monde

      11 mars 2017 | Marie Labrecque | Théâtre
      Dans un récent article sur l’installation d’Emanuel Licha au Musée d’art contemporain, le collègue aux arts visuels Nicolas Mavrikakis rappelait combien d’images de conflits ont été filmées à travers...
      Dans un récent article sur l’installation d’Emanuel Licha au Musée d’art contemporain, le collègue...
      0 réactions | 4 votes
      Les comédiens, qui jouent leur propre personnage, expriment sans ménagement leur colère incontrôlable, leurs doutes constants, leurs névroses croissantes et leurs désirs inassouvis dans la pièce «Ivresse».
      Critique théâtre

      Thérapie de troupe

      Les effondrements boursiers sont aussi moraux. Les crises sociales sont aussi existentielles. Les déboires politiques sont aussi amoureux. C’est en quelque sorte la thèse de l’Allemand Falk Richter,...
      Les effondrements boursiers sont aussi moraux. Les crises sociales sont aussi existentielles. Les...
      0 réactions | 2 votes
      «Sylvie aime Maurice» est une jolie comédie romantique mettant en scène des personnages sujets à de violents accès de colère et de désespoir, et pour qui la rencontre de l’autre s’avère laborieuse.
      Critique théâtre

      S’aimer comme tout le monde

      10 mars 2017 | Chloé Gagné Dion | Théâtre
      Sylvie rencontre Maurice dans un moment de désespérance aiguë. Tous deux sont atteints de troubles du spectre de l’autisme, mais souffrent peut-être davantage encore de leur solitude. Les voilà qui...
      Sylvie rencontre Maurice dans un moment de désespérance aiguë. Tous deux sont atteints de troubles...
      0 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    En vedette

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    Éditoriaux

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Idées et Libre opinion