Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Vitrine musique

    Louis Lortie et Hélène Mercier. Vaughan Williams: concerto pour deux pianos et orchestre. Sinfonia antartica. Orchestre de Bergen,

    13 octobre 2017 |Christophe Huss | Musique

    Louis Lortie est gâté en cette rentrée par Chandos, puisque après Chopin, commenté vendredi dernier, voici une contribution dans un répertoire plus confidentiel avec sa complice de toujours, Hélène Mercier. D’une durée de 25 minutes, le Concerto pour deux pianos de Ralph Vaughan Williams (1872-1958) n’est pas une oeuvre phare du plus grand (avec Britten) compositeur anglais, et les interprétations antérieures n’en étaient pas marquantes. Pourtant, l’oeuvre vaut au moins pour une superbe Romance et une conclusion mystérieuse. L’atout premier de ce CD, qui propose des partitions atmosphériques à qui a déjà fréquenté Vaughan Williams, est une qualité sonore de démonstration, avec une image orchestrale somptueuse et des graves fulgurants. Grand bravo à la soprano Mari Eriksmoen, angélique dans la Sinfonia antartica, dont Andrew Davis livre une interprétation majeure.

    Écoutez Sinfonia Antartica

    Louis Lortie et Hélène Mercier
    ★★★★
    Vaughan Williams : concerto pour deux pianos et orchestre. Sinfonia antartica. Orchestre de Bergen, Andrew Davis. Chandos CHSA 5186.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.