Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine musique

    Narkopop, Gas

    21 avril 2017 |Philippe Renaud | Musique

    Entre 1996 et 2000, le prolifique pionnier du techno minimaliste allemand Wolfgang Voigt a lancé quatre indémodables albums mariant doux rythmes électroniques, drone, violons, vents et cuivres d’orchestre, explorant ainsi une nouvelle manière d’apprêter la musique ambiant. Dix-sept ans plus tard, il lance l’euphorique Narkopop, nouveau voyage sonore à travers les paysages touffus de la Königsforst, cette forêt à la source de l’inspiration de son projet Gas. Plus près des pulsions sombres et brouillées de l’album Zauberberg que des harmonies lumineuses de l’évanescent Pop, Narkopop retourne en territoire connu tout en proposant quelques innovations, comme le bruit blanc discret qui traverse les pièces 2 et 3, le rythme inattendu de la 5e, les notes de la harpe et du piano qui émergent des lentes harmonies synthétiques de la 6e… Voigt excelle dans sa riche et complexe manière d’assembler les sons symphoniques, offrant ainsi un disque évocateur, émouvant et fascinant.

     

    Écoutez Narkopop

    Narkopop
    ★★★★
    Gas, Kompakt












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.