Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Vitrine musique

    Love Is Love, Woods

    21 avril 2017 |Sophie Chartier | Musique

    Contre la haine, l’amour triomphe. C’est le pari que Jeremy Earl et sa bande de Woods font sur ce plus récent LP. Au lendemain de l’élection américaine, le groupe a choisi de répondre par la musique à la xénophobie et à la condescendance. Le résultat de cette démarche consiste en six chansons toutes lumineuses, dans lesquelles les acolytes nous tirent vers le haut. En douze ans d’existence, Woods a pris du galon, de la maturité et du « psych ». La pièce-titre (titre, d’ailleurs, simplissime, mais évocateur), mélodique et printanière, est teintée de percussions latines. Spring Is in the Air s’engage sur des routes sinueuses aux confins du jazz, mené par une trompette solennelle et nostalgique. Bleeding Blue résonne d’espoir, avec la voix d’Earl nous chuchotant à l’oreille que tout va finir par se placer. Et là encore, cette trompette, qui n’est pas sans rappeler un certain Lonely Hearts’ Club Band. Si Woods a mal à sa société, il sait se faire le reflet de ce qu’il reste de beau.


    Love Is Love
    ★★★ 1/2
    Woods, Woodsist












    Envoyer
    Fermer
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.