Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Le dernier livre de poèmes de Leonard Cohen sera publié l’an prochain

    6 octobre 2017 15h07 |La Presse canadienne | Livres
    L'auteur-compositeur-interprète Leonard Cohen, au moment de recevoir le prix Glenn Gould à Toronto en 2012
    Photo: Chris Young Archives La Presse canadienne L'auteur-compositeur-interprète Leonard Cohen, au moment de recevoir le prix Glenn Gould à Toronto en 2012

    Toronto — Le dernier livre de Leonard Cohen, qu’il a terminé d’écrire dans les mois ayant précédé sa mort, sera disponible en librairie l’an prochain.

     

    La maison d’édition McClelland and Stewart, qui publiera The Flame le 16 octobre 2018, décrit le livre comme « une superbe collection des derniers poèmes de Cohen, choisis et commandés par l’auteur dans les derniers mois de sa vie ».

     

    Le livre présente également des extraits de ses carnets de notes ainsi que les textes complets de ses trois derniers albums et de ceux qu’il a écrits pour l’album Blue Alert de son collaborateur Anjani.

     

    Les lecteurs pourront également lire de la prose et des illustrations de l’auteur-compositeur-interprète montréalais de Hallelujah, décédé le 7 novembre à l’âge de 82 ans.

     

    McClelland and Stewart qualifie le livre de « dernier chapitre extrêmement puissant de la carrière littéraire de Cohen ».

     

    « Au cours des derniers mois de sa vie, Leonard n’avait qu’un objectif : compléter l’écriture de ce livre issu en grande partie de ses poèmes et d’une sélection inédite de ses carnets de notes », a déclaré Robert Kory, gérant de Leonard Cohen et administrateur du patrimoine de l’artiste, dans un communiqué.

     

    « La flamme et la façon dont notre culture la menaçait d’extinction étaient une préoccupation majeure. Bien que sa santé était en déclin, Leonard est mort subitement », a-t-il expliqué.

     

    « Ceux d’entre nous qui ont eu le rare privilège de passer du temps avec lui pendant cette période ont remarqué que la flamme brillait en lui jusqu’à la fin. Ce livre, terminé quelques jours avant sa mort, révèle toute l’intensité de son feu intérieur. »

     

    L’éditeur de McClelland et Stewart, Jared Bland, a déclaré que le livre est « rempli d’un mélange de grâce, d’humour, de sagesse et de la vision déchirante de Leonard Cohen sur la fragilité et la beauté de ce monde que nous partageons tous ».

     

    « Ça restera comme un témoignage de son humanité et de son génie, et ça ravira ses millions d’admirateurs à travers le monde », a déclaré M. Bland.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.