Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Vitrine du livre

    Les voyages extraordinaires de Facteur Souris, Marianne Dubuc

    12 août 2017 |Marie Fradette | Livres

    Au travail, en vacances ou en rêve, Facteur Souris n’arrête jamais de trotter. Après avoir parcouru le pays dans La tournée et pris des Vacances de Facteur Souris plutôt occupées, le voici, combinaison spatiale sur le dos. De la Planète XYZ à Microville, en passant par le fond des abysses ou encore le monde à l’envers, Facteur Souris en voit de toutes les couleurs, de toutes les formes et de toutes les grandeurs. La force de cette série réside dans la capacité de Dubuc à recréer avec candeur et légèreté des mondes sensibles, parfois surréalistes, facilement identifiables par l’oeil des enfants. Que ce soit une paire de ciseaux égarée dans le décor, une sirène se faisant croquer le bout de la queue par un poisson, une glace oubliée sur le sol, toutes les scènes présentées grouillent de vie et stimulent le sens de l’observation. Ce troisième opus n’offre rien de nouveau pour les adeptes de la série, sinon toujours ce bonheur de vérifier si Facteur Souris a bien livré tous les colis qu’il traîne dans sa petite charrette.

    Les voyages extraordinaires de Facteur Souris
    ★★★★
    Marianne Dubuc, Casterman, Bruxelles, 2017, 24 pages












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.