Alphabétisation

46 % des Québécois âgés de 16 à 65 ans souffrent de problèmes de littératie et n’ont pas les compétences nécessaires pour décoder l’information permettant de fonctionner
pleinement dans la société. Parmi ceux-ci, 800 000 Québécois sont considérés comme
analphabètes, soit au plus bas niveau de l’échelle de compréhension des textes.

Télécharger la version PDF