Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Journée des femmes 2012 Télécharger la version PDF

    Journée des femmes 2012

    L'égalité n'est pas acquise: différents textes à l'occasion de la Journée des femmes 2012. (photo: Newscom).
    • L'égalité n'est pas acquise
      Émilie Corriveau   3 mars  | Actualités en société | 0G1
      Depuis la fondation de la toute première association féministe canadienne-française, la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste, nombre d'avancées ont eu lieu au Québec en matière d'égalité des sexes. Si, en 2012, la condition des femmes se porte indéniablement mieux qu'au siècle dernier, la parité n'est cependant pas encore tout à fait atteinte, contrairement à ce que croient plusieurs. Comment y parvenir? «La solution, pour moi, se trouve du côté des jeunes», dit Ruth Vachon, présidente-directrice générale du Réseau des femmes d'affaires du Québec (RFAQ).
    • Julie Desrosiers, directrice de la revue Les cahiers de droit et commissaire à la Commission de protection des droits de la personne et des droits de la jeunesse<br />
      Consentement sexuel - Le «populisme pénal» engendre des dérives
      La législation canadienne sanctionnée en 2008 qui porte la majorité sexuelle de 14 à 16 ans et qui, de ce fait, criminalise des relations amoureuses autrefois licites entre jeunes adultes et adolescents ne protège pas davantage les adolescentes, observe la juriste Julie Desrosiers. Le Devoir a interrogé cette spécialiste en droit criminel, qui porte un regard critique et singulier sur cette question selon trois perspectives, soit celles du libéralisme, du conservatisme et du féminisme.
    • Julie Miville-Dechêne est à la présidence du Conseil du statut de la femme depuis six mois. <br />
      Conseil du statut de la femme - «Très peu de jeunes se disent féministes»
      Hélène Roulot-Ganzmann   3 mars  | Actualités en société | 0G2
      Arrivée il y a six mois à la présidence du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechêne a commencé par faire une tournée du Québec pour prendre le pouls de la population, se mettre à l'écoute des femmes dans toute leur diversité et entendre leurs opinions, besoins et priorités.
    • Bien que plusieurs groupes de femmes s’opposent à l’idée, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, souhaite voir des hommes siéger au Conseil du statut de la femme. <br />
      Entrevue avec Christine St-Pierre - L'égalité, plutôt que le féminisme, pour accrocher les jeunes!
      Martine Letarte   3 mars  | Actualités en société | 0G3
      Le Plan d'action gouvernemental pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2011-2015 a été lancé en juin. Plusieurs éléments s'adressent aux jeunes. La ministre témoigne.
    • Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec et représentante jeunesse <br />
      Fédération des femmes du Québec - L'heure est au bilan
      Émilie Corriveau   3 mars  | Actualités en société | 0G4
      En 1992, dans le but de pourvoir le mouvement féministe d'un programme national destiné à transformer les conditions de vie des Québécoises, le forum Pour un Québec féminin pluriel a réuni des centaines de femmes de la province. Vingt ans après ce rendez-vous marquant, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) tient les États généraux de l'action et de l'analyse féministes - le féminisme dans tous ses états, afin de cerner les avancées et les reculs du mouvement et de mieux préparer l'avenir.
    • Francine Duquet, professeure au Département de sexologie de l’UQAM. <br />
      Réseau scolaire - Il faut «oser» enseigner l'égalité
      Enseigner l'égalité à l'école? Sur le chemin qui mène un enfant vers le citoyen qu'il deviendra, l'école est un terrain particulièrement propice pour aborder les rapports entre les sexes et la question de l'égalité.
    • Denise Boucher, vice-présidente de la CSN<br />
      Mouvement syndical - Les orientations politiques tendent vers le recul de la cause des femmes
      Réginald Harvey   3 mars  | Actualités en société | 0G6
      Les gouvernements actuels sèment l'inquiétude chez les dirigeantes des grands mouvements syndicalistes québécois par leurs prises de position qui vont souvent à l'encontre des réalités et des revendications des femmes. Le féminisme est plus que jamais au goût du jour dans les grandes organisations syndicales, voire dans la société.
    • Marie-Pier Girard, Hannatou Ousmane, Myriam Ariey-Jouglard et Codou Bop, conférencières, ainsi que Richard Marcoux, président de la séance consacrée au travail de jeunes femmes du Sud, à l’Université féministe d’été en 2011<br />
      Les cinq jours féministes de Laval
      L'Université féministe d'été se tiendra à l'Université Laval, du 20 au 25 mai prochain, et sera axée sur le thème suivant: «Féminisme et changement social; enjeux et défis pour la recherche et l'action féministes».
    • L’utilisation des réseaux sociaux est aujourd’hui devenue incontournable chez les jeunes femmes, qui s’y expriment sur la situation féminine. <br />
      Web 2.0 - Internet est devenu le lieu de la prise de parole
      Marie-Hélène Alarie   3 mars  | Actualités en société | 0G8
      Changer les mentalités, modifier les perceptions et renouveler l'image, voilà le défi que doit relever le féminisme aujourd'hui... Et ce n'est pas toujours facile d'y arriver, peu importe le chemin utilisé. Et si on passait par le web...
    • La fameuse conciliation travail-famille reposerait essentiellement sur des épaules féminines.<br />
      Les jeunes parents et l'égalité des sexes - La conciliation travail-famille repose trop sur les femmes
      Benoit Rose   3 mars  | Actualités en société | 0G9
      Même si aujourd'hui les pères québécois sont plus présents que jamais dans les tâches liées à la parentalité, Marie-Ève Surprenant, chercheuse et auteure féministe, rappelle que les jeunes mères vivent toujours en situation d'inégalité. Selon elle, un constat est partagé par les femmes de toutes générations: la fameuse conciliation travail-famille repose essentiellement sur des épaules féminines.