Université - Octobre 2011

L’université doit établir ses priorités. Doit-elle céder à l’urgence et se faire ainsi belle pour qui la finance, ou doit-elle se maintenir dans la voie tracée autrefois par un humanisme qui donnait plus d’importance au savoir comme tel qu’à l’accumulation de données et à leur traitement «utile»?(photo: AFP)

Télécharger la version PDF