Grand Format
Les photos de la semaine du 6 août
12 août 2017 //  9 Photos
Cette semaine: des dizaines de millions de dollars en pertes agricoles, la Coupe Rogers se poursuit, et un poulet gonflable s’invite à Washington.
- Par Olivier Sylvestre -

Début juillet, un an à peine après sa réouverture, le centre de thérapie pour toxicomanes Mélaric annonçait qu’il mettrait de nouveau la clé sous la porte. C'est le directeur général de l'endroit, Robert Gauthier, qui a du annoncer la nouvelle aux 38 résidents. Le Devoir en a rencontré trois. Consultez notre texte sur le sujet
1. Montréal, 7 août 2017 | Début juillet, un an à peine après sa réouverture, le centre de thérapie pour toxicomanes Mélaric annonçait qu’il mettrait de nouveau la clé sous la porte. C'est le directeur général de l'endroit, Robert Gauthier, qui a du annoncer la nouvelle aux 38 résidents. Le Devoir en a rencontré trois. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Valérian Mazataud Le Devoir
Le cocktail météorologique qui s’est abattu en Montérégie il y a une semaine s’avère être une double tragédie. Tandis que les dégâts pourraient se chiffrer à des dizaines de millions de dollars pour des producteurs agricoles comme Denys Van Winden, quelque 350 travailleurs saisonniers du Mexique et du Guatemala risquent d’être renvoyés dans leur pays deux mois à l’avance, faute de travail. Consultez notre texte sur le sujet
2. Sherrington, 8 août 2017 | Le cocktail météorologique qui s’est abattu en Montérégie il y a une semaine s’avère être une double tragédie. Tandis que les dégâts pourraient se chiffrer à des dizaines de millions de dollars pour des producteurs agricoles comme Denys Van Winden, quelque 350 travailleurs saisonniers du Mexique et du Guatemala risquent d’être renvoyés dans leur pays deux mois à l’avance, faute de travail. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir
«La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les États-Unis», a déclaré Donald Trump depuis son club de golf à Bedminster. Les menaces, si elles se poursuivaient, «se heurteront au feu et à la colère», a-t-il ajouté, promettant une réaction d’une ampleur «que le monde n’a jamais vue jusqu’ici». Le leader nord-coréen, Kim Jung-un, a menacé d’attaquer l’île de Guam en réponse au président américain. Consultez notre texte sur le sujet
3. Tokyo (Japon), 9 août 2017 | «La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les États-Unis», a déclaré Donald Trump depuis son club de golf à Bedminster. Les menaces, si elles se poursuivaient, «se heurteront au feu et à la colère», a-t-il ajouté, promettant une réaction d’une ampleur «que le monde n’a jamais vue jusqu’ici». Le leader nord-coréen, Kim Jung-un, a menacé d’attaquer l’île de Guam en réponse au président américain. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Kazuhiro Nogi Agence France-Presse
Parlant du président américain, un gigantesque poulet gonflable à l’effigie de Donald Trump s’est baladé dans le parc The Ellipse juste au sud de la Maison-Blanche mercredi, à Washington.
4. Washington (États-Unis), 9 août 2017 | Parlant du président américain, un gigantesque poulet gonflable à l’effigie de Donald Trump s’est baladé dans le parc The Ellipse juste au sud de la Maison-Blanche mercredi, à Washington.  Photo: Mandel Ngan Agence France-Presse
La calligraphie arabe, art ancien, mystérieux et minutieux, quasi désuet dans ce monde hyperconnecté et fragmenté, aura désormais sa marque bien visible sur les murs de notre métropole. À l’invitation de l’événement Calligraphie transfrontière, le calligraphe et artiste de rue Karim Jabbari, Tunisien au fort ancrage à Montréal, appose un message d’unité sur la façade de la mosquée Al-Omah Al-Islamiah. Consultez notre texte sur le sujet
5. Montréal, 9 août 2017 | La calligraphie arabe, art ancien, mystérieux et minutieux, quasi désuet dans ce monde hyperconnecté et fragmenté, aura désormais sa marque bien visible sur les murs de notre métropole. À l’invitation de l’événement Calligraphie transfrontière, le calligraphe et artiste de rue Karim Jabbari, Tunisien au fort ancrage à Montréal, appose un message d’unité sur la façade de la mosquée Al-Omah Al-Islamiah. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir
Les Forces armées canadiennes ont érigé mercredi une centaine de tentes tout près de la frontière avec les États-Unis pour loger des demandeurs d’asile. Mais avec les délais qui s’allongent et la désinformation rampante, un grand nombre de demandeurs d’asile à la frontière canado-américaine se voient désillusionnés. «On dit aux gens “Si vous allez au Canada, vous aurez un logement, un chèque.” Plusieurs n’ont pas eu l’heure juste sur leur entrée au Canada», relate Raymond Laurent, Haïtien d’origine et animateur de radio depuis 29 ans à Montréal. Consultez notre texte sur le sujet
6. Saint-Bernard-de-Lacolle, 10 août 2017 | Les Forces armées canadiennes ont érigé mercredi une centaine de tentes tout près de la frontière avec les États-Unis pour loger des demandeurs d’asile. Mais avec les délais qui s’allongent et la désinformation rampante, un grand nombre de demandeurs d’asile à la frontière canado-américaine se voient désillusionnés. «On dit aux gens “Si vous allez au Canada, vous aurez un logement, un chèque.” Plusieurs n’ont pas eu l’heure juste sur leur entrée au Canada», relate Raymond Laurent, Haïtien d’origine et animateur de radio depuis 29 ans à Montréal. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Jacques Nadeau Le Devoir
«La stabilité postale permet, dans leur instabilité, de garder un lien. Si le gars change d’adresse constamment, il finit par perdre le fil avec Revenu Québec, ses intervenants, son médecin…», explique Richard Chrétien, directeur général de Le Sac à dos, ici accompagné de Bin Wang, coordinatrice. L’organisme offre une adresse postale à plus de 2000 itinérants de Montréal. Consultez notre texte sur le sujet
7. Montréal, 10 août 2017 | «La stabilité postale permet, dans leur instabilité, de garder un lien. Si le gars change d’adresse constamment, il finit par perdre le fil avec Revenu Québec, ses intervenants, son médecin…», explique Richard Chrétien, directeur général de Le Sac à dos, ici accompagné de Bin Wang, coordinatrice. L’organisme offre une adresse postale à plus de 2000 itinérants de Montréal. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Valérian Mazataud Le Devoir
Le Canadien Denis Shapovalov a poursuivi son parcours de rêve en battant le Français Adrian Mannarino en trois manches lors du tournoi de la Coupe Rogers vendredi soir au stade Uniprix. Le jeune joueur avait surpris le public avec sa fougue et sa ténacité, la veille, en renversant le no 2 mondial, Rafael Nadal. Consultez notre texte sur le sujet
8. Montréal, 10 août 2017 | Le Canadien Denis Shapovalov a poursuivi son parcours de rêve en battant le Français Adrian Mannarino en trois manches lors du tournoi de la Coupe Rogers vendredi soir au stade Uniprix. Le jeune joueur avait surpris le public avec sa fougue et sa ténacité, la veille, en renversant le no 2 mondial, Rafael Nadal. Consultez notre texte sur le sujet  Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne
Inondations à Agartala, capitale de la province au nord-est de l’Inde de Tripura. Un homme marche le long d’une rue alors qu’une forte pluie s’abat sur la région.
9. Agartala (Inde), 11 août 2017 | Inondations à Agartala, capitale de la province au nord-est de l’Inde de Tripura. Un homme marche le long d’une rue alors qu’une forte pluie s’abat sur la région.  Photo: Arindam Dey Agence France-Presse
Haut de page